STEFAN BRIJS

Né en 1969 dans la province du Limbourg, Stefan Brijs fut enseignant avant de se consacrer à l’écriture en 1999. En quelques romans, il s’est imposé comme l’un des géants de la scène littéraire flamande. Le Faiseur d’anges (EHO, 2010), son troisième roman, a connu un immense succès avec public et critique avec plus de 100 000 exemplaires vendus et des traductions dans une dizaine de langues. Il vit désormais en Espagne.

Après Le Faiseur d’anges, Prix des Lecteurs 2010, son roman Taxi Curaçao (EHO, 2018) était à nouveau en lice en 2019.

À travers les souvenirs du frère Daniel, enseignant et missionnaire, on y suit une famille de Curaçao sur trois générations. Roy Tromp, chauffeur de taxi, souhaite que son fils Max reprenne le flambeau. Élève doué, celui-ci rêve de devenir professeur ; malgré le soutien du frère Daniel, les émeutes ouvrières de 1969 et la maladie du père le poussent à travailler à son tour comme taxi. A quarante ans, Max devient père à son tour, d’un petit Sonny, et tente de contrer la malédiction familiale pour offrir un meilleur avenir à son fils…

Stefan Brijs s’est intéressé aux Antilles post-coloniales et au lutte des peuples colonisés pour donner la parole à trois générations qui rêvent d’une vie meilleure, chacune à leur façon. A travers cette saga familiale, il dresse le portrait d’une communauté luttant pour s’extraire de la pauvreté, prise entre tradition et changement, entre passé et présent, entre honneur et trahison.

Bibliographie :

Taxi Curaçao, traduit du néerlandais par Daniel Cunin, Éditions Héloïse d’Ormesson, 2018 – Sélection du Prix des Lecteurs 2019

Le faiseur d’anges, Héloïse d’Ormesson, 2010 – Traduit du néerlandais (Belgique) par Daniel Cunin. Prix des Lecteurs 2010

Crédits photos : Stefan Brijs © Annaleen Louwes

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email