OLGA TOKARCZUK

Olga Tokarczuk est née en Pologne en 1962, non loin de Zielona Gora. Pour commencer, ses parents dirigent une université populaire, dans une petite ville polonaise. En 1972, ces universités sont dissoutes et la famille Tokarczuk se voit obligée de déménager. Bien que la famille paternelle soit originaire de Silésie depuis des générations, le père fait, en revanche, partie de ces personnes déplacées d’Est en Ouest à la fin de la guerre. L’adolescente perçoit alors, avec intensité le sentiment d’étrangeté qui règne parmi des êtres qui ont perdu le sens des biens. Ces objets et ces lieux qui faisaient leur quotidien. Pour, maintenant vivre entre des murs dont d’autres hommes ont été chassés. Le décalage entre l’histoire des habitations et le vécu des hommes instaure un intervalle où le relationnel et l’irrationnel s’affrontent.
Autrice de poésie, de romans, de nouvelles et d’essais, son œuvre est saluée par la critique comme par le public. Parmi ses livres traduits en français, on compte Dieu, le temps, les hommes et les anges, publié en 1998, récompensé par le Prix International Man Booker 2018. Enfin, Maison de jour, maison de nuit, publié en 2001. Elle a reçu plusieurs prix littéraires en Pologne et dans d’autres pays, et est désormais Prix Nobel de Littérature.
 

Olga Tokarczuk au LEC Festival :

L’autrice polonaise était présent en 2004, à l’occasion de l’édition portant sur la Pologne : Europe, terres d’inspirations. Son roman, Maison de jour, maison de nuit, était sélectionné pour le Prix des Lecteurs, lors de la première édition de ce dernier.

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email