LIDIA JORGE

Née à Boliqueim dans l’Algarve en 1946, diplômée en philologie romane de l’université de Lisbonne, Lidia Jorge se consacre très tôt à l’enseignement. En 1970, elle part pour l’Afrique (Angola et Mozambique), où elle vit la guerre coloniale. Revenue à Lisbonne, elle continue d’enseigner, puis arrête cette activité au profit de fonctions auprès du conseil pour la communication sociale.
Révélée dans les années 80, elle prend place parmi les grands écrivains portugais. Femme du présent, Lídia Jorge défend un Portugal, ouvert sur l’avenir, qui ne doit pas devenir ‘un musée de nous-mêmes’. Son premier roman, La Journée des prodiges, publié en 1979, peint l’immobilité mélancolique d’une famille rurale d’Algarve sous la dictature. On dit qu’« elle écrit des romans dérangeants, baroques et habités dont on a dit qu’ils ont révélé le Portugal aux Portugais. »
 

Lidia Jorge au LEC Festival : 

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email