DOMINIQUE MANOTTI

Agrégée d’histoire et spécialiste de l’histoire économique du 19e siècle, Dominique Manotti enseigne, dans un premier temps, sa discipline au lycée, jusqu’à devenir maître de conférence à Paris 8, Saint Denis. Elle devient l’autrice de nombreux romans noirs, la forme romanesque qui lui semble la plus appropriée au vu de son parcours. On retrouve également, à travers ses œuvres, son fort engagement politique : entre spéculation immobilière, politique dans monde du football et corruption au sein du commerce des armes… Dominique Manotti applique son style historique à connotation économico-politique et sociale.
Son dernier roman L’évasion suit les pas de Filippo Zuliani, jeune délinquant italien évadé de prison et réfugié en France. S’il se met à écrire, c’est pour séduire une femme, pour retrouver les souvenirs d’un ami. Pour exister tout simplement, et sortir de l’extrême solitude dans laquelle il se trouve. L’écriture est sa vie, lui construit une personnalité, lui bâtit sa propre vérité. Mais cela n’est pas si simple puisqu’il se trouve vite pris dans un jeu très complexe entre réfugiés politiques, police et services secrets italiens.
Bibliographie
Racket (Gallimard, 2019), Prix Polar en série 2019 (Quais du polar)
Or noir (Gallimard, 2015), Grand Prix du Roman Noir du festival de Beaune 2016
Nos fantastiques années fric (Rivages, 2009), corruption et commerce des armes
Lorraine connexion (Rivages, 2006), révolte dans une usine Daewoo en Lorraine
KOP (Rivages, 2001), implications politiques et économiques dans le monde du football
A nos chevaux (Payot et Rivages, 1999), spéculation immobilière de la fin des années 80
 

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email