YURI ANDRUKHOVYCH

Né en 1960, Yuri Andrukhovych est l’une des figures les plus populaires et les plus controversées de la littérature ukrainienne contemporaine. Poète, essayiste, romancier, performeur, il a fondé le groupe de performances littéraires Bu-Ba-Bu (Burlesque-Balagan-Bouffonnade). Traduit dans 20 langues, il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux, dont le Prix Hannah Arendt 2014. Il est publié aux éditions Noir sur Blanc, où l’on peu lire notamment « Remix centre-européen » dans Mon Europe, coécrit avec Andrzej Stasiuk (2004) et Moscoviada (2007), trajet loufoque à travers la capitale d’une union soviétique qui s’effondre.
Yuri Andrukhovych a été notre invité en 2009 et 2012 pour son roman Douze cercles (Noir sur Blanc, 2009). Il y raconte, avec ironie, une Ukraine post-soviétique en construction à travers les yeux d’un photographe autrichien un peu naïf. « Faconde, invention burlesque, artifices dénudés d’écritures, confessions personnelles et allusions politiques au contexte déchiqueté de l’Ukraine des années 1990 gonflent le texte comme un soufflé, mais on ne peut échapper à l’attrait du conteur. Un conteur venu de Gogol. » Georges Nivat, Le Temps
Bibliographie
Lexique de mes villes intimes, Noir sur Blanc, 2021. Traduit de l’ukrainien par Iryna Dmytrychyn
Perversion, Noir sur Blanc, 2015. Traduit de l’ukrainien par Maria Malanchuk
Douze cercles, Noir sur Blanc, 2009. Traduit de l’ukrainien par Irina Bonin. Sélection du Prix des Lecteurs 2012.
Moscoviada, Noir sur Blanc, 2007. Traduit de l’ukrainien par Maria Malanchuk
« Remix centre-européen », in Mon Europe, avec Andrzej Stasiuk, Noir sur Blanc, 2004. Traduit de l’ukrainien par Maria Malanchuk
 
Crédits photos : Miesiąc Spotkań Autorskich 2015

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email