VÉNUS KHOURY-GHATA

Née au Liban, Vénus Khoury-Ghata effectue des études de lettres et débute sa carrière comme journaliste à Beyrouth. En 1959, elle devient miss Beyrouth. Elle épouse en seconde noces un médecin et chercheur français, Jean Ghata. En 1972, elle s’installe en France et collabore à la revue Europe, dirigée alors par Louis Aragon qu’elle traduit en arabe avec d’autres poètes.
Le thème de la mort s’impose souvent dans ses poèmes, sûrement à cause des deux premiers drames de sa vie : la guerre civile et la mort de son époux en 1981.
Insatiable et passionnée, elle a su s’imposer naturellement dans un monde d’hommes et devenir l’une des plus célèbres écrivaines et poétesses françaises. Ses écrits ont été récompensés de nombreux prix.

Vénus Khoury-Ghata au LEC Festival :

L’écrivaine et poétesse était présente en 2009 lors de l’édition Écrivains sous influences : la Grèce. Elle y présentait son roman : La Revenante (Éditions Écriture, 2009) et était en lice pour le Prix des Lecteurs.

Prix obtenus :

  • La fiancée était à dos d’âne (Gallimard, 2014) – l’autrice est sacrée lauréate du Prix Renaudot 2015 pour son roman.
  • Prix Goncourt de la Poésie 2011 pour l’ensemble de son œuvre.
  • Grand Prix de Poésie de l’Académie française, en 2009, pour l’ensemble de l’œuvre poétique de l’écrivaine.
  • Pour l’ensemble de son œuvre, l’autrice franco-libanaise reçoit en 1993 le Grand Prix de Poésie de la SGDL (société des gens de lettres).

Bibliographie : 

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email