PETER SCHNEIDER

Né en 1940 à Lübeck, Peter Schneider est l’un des écrivains allemands les plus reconnus. Durant les années 60, pendant ses études, il s’engage dans la gauche radicale. Il devient, par ailleurs, l’un des porte-parole du mouvement étudiant allemand. Depuis la part active qu’il a prise au mouvement étudiant de 1968, il est resté attentif aux changements profonds de l’Allemagne. Ainsi, il en traduit les séismes avec acuité. Il a enfin, écrit plusieurs scénarios pour la télévision et il est notamment l’auteur, chez Grasset, de : Le sauteur du mur (1983), Cahiers rouges (2000), La fête des malentendus (2004). Plus récemment, il publie, toujours chez Grasset, Les amours de ma mère, en 2015.
Aujourd’hui, l’auteur et essayiste est considéré dans le monde entier. Il a d’ailleurs, souvent exercé les fonctions de professeur en résidence dans les prestigieuses universités américaines (Harvard, Princeton, Stanford).
 

Peter Schneider au LEC Festival : 

L’essayiste et critique littéraire engagé était présent en 2008, à l’occasion du LEC festival Invitation au voyage : l’AllemagneA ce titre, son roman Pour l’amour de Scylla, paru chez Grasset en 2006, était sélectionné pour le Prix des Lecteurs 2008.

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email