JOSÉ MANUEL FAJARDO

Né en 1957 en Andalousie, journaliste et écrivain, il vit à Paris après avoir vécu au Pays basque espagnol. On dit de lui qu’il excelle à faire passer le grand souffle de l’aventure dans ses romans et essais. Il a notamment écrit Imposteur (Métailié, 2000), Les Démons à ma porte (Métailié, 2002, Prix Charles Brisset), et L’Eau à la bouche. Une histoire d’amour entre un cuisinier espagnol fils de communiste et une chanteuse-danseuse roumaine dont le père était persécuté par Ceausescu. Un roman qui ouvre l’appétit de vivre !
Prix Bouchon de Cultures 2011 : Mon nom est Jamaïca – Métailié – Traduit de l’espagnol par Claude Bleton.

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email