JOHN BURNSIDE

Né en 1955 en Écosse, John Burnside a étudié l’anglais et les langues européennes à l’université. Ancien écrivain de la Résidence de l’Université de Dundee, il enseigne aujourd’hui à l’Université de Saint Andrews. Il s’est entièrement consacré à l’écriture à partir de 1996, et on compte dans la bibliographie des recueils de poèmes, des nouvelles, et plusieurs romans. Il tient également, de manière occasionnelle, une chronique dans le Guardian. Son œuvre est encore peu traduite en français.
John Burnside était notre invité en 2008.
Les empreintes du diable, Métailié, 2008 – traduit de l’anglais par Catherine Richard

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email