DULCE MARIA CARDOSO

Peu après sa naissance, Dulce Maria Cardoso quitte le Portugal pour l’Angola, avant d’y être rapatriée suite aux guerres coloniales. Vivant aujourd’hui à Lisbonne, elle écrit des histoires à mi-chemin entre polar et œuvres réalistes.
Il lui aura suffit de deux romans pour surprendre la critique et imposer son style : Cœurs arrachés (2005) et Les Anges, Violeta (2006). Ses personnages, qui flirtent parfois avec la folie, ont pour point commun cette accumulation de petits défauts et de désillusions qui caractérisent les êtres humains. Son second livre se compose d’une seule et unique phrase de 392 pages, sans que le lecteur ne s’en trouve déstabilisé.

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email