V…

Srdjan Valjarević | 2014

Né en 1967 à Belgrade, Srdjan Valjarević a publié des romans, des recueils de poésie et de prose. Son roman Côme (Actes Sud, 2011), culte en Serbie, nous offre la chronique douce-amère de la vie d’un jeune écrivain serbe qui trouve un nouveau souffle lors d’une résidence sur les bords du lac de Côme.

Nationalité : Serbe

Ignacio del Valle

Né en 1971 à Oviedo, Ignacio del Valle écrit pour El Paìs et El Comercio. Empereurs des ténèbres, mention spéciale du jury du prix Dashiell Hammett (2007), est le premier de ses livres à être traduit en français. Hiver 1943 près de Leningrad, la Divisiòn Azul, composée de militaires franquistes et de phalangistes, se bat aux côtés de l’armée allemande. Un matin, on découvre le cadavre d’un soldat espagnol. C’est la première victime d’une étrange série. Fresque en noir et blanc, le roman nous ouvre les portes de l’enfer sur terre.

Nationalité : Espagnol

Arvo Valton

Arvo Valton, né en 1935 en Estonie, a produit une œuvre aussi ample que diverse et originale. Déporté en Sibérie pendant son enfance, dont il témoigne dans La Détresse et l’Espérance, il fait ses études à l’Institut polytechnique de Tallinn et devient ingénieur tout en étudiant l’écriture de scénarios à Moscou.
Après des nouvelles réalistes où il s’intéresse à des gens simples saisis avec tendresse et humour dans leurs activités quotidiennes (Un étrange désir, 1963), il s’oriente à la fin des années 60 vers « l’absurde et le grotesque pour composer les paraboles philosophiques tour à tour inquiétantes et humoristiques » (Les Voyages d’Arvid Silber, 1984). Il est aussi l’auteur d’un roman historique sur Gengis Khân, A l’autre bout de l’Infini (1978). Il fut député au Parlement estonien.

Nationalité : Estonien

Régine Vandamme

Née à Bruges en 1961. Unanimement loué, plusieurs fois réédité, son premier ouvrage, Ma mère à boire, a reçu en 2001 le Prix de la première œuvre du Ministère de la Communauté française de Belgique. Elle est également l’auteur de Ma voix basse et de Professions de foi.

Nationalité : Belge

Judith Vanistendael | 2016

Coloriste, dessinatrice et scénariste de bande dessinée, Judith Vanistendael a provoqué une petite tempête médiatique avec sa première bande dessinée publiée, La jeune fille et le nègre (Actes Sud, 2008), sur l’histoire d’amour entre une jeune Belge et un réfugié togolais du point de vue des parents de la jeune fille. Cet album a été nommé pour un des prix prestigieux du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême 2009. En 2016, elle publie au Lombard Salto : l’histoire du marchand de bonbons qui disparut sous la pluie, un album né de sa rencontre fortuite sur le chemin de Compostelle avec l’auteur espagnol Mark Bellido.

Nationalité : Belge

Alexandra Varrin | 2013

Alexandra Varrin a reçu à Cognac le tout premier Prix Claude Milan pour son roman C’est Maman qui a tué le Père Noël (Léo Scheer, 2012), une véritable tragi-comédie dont ni les personnages ni les lecteurs ne sortent indemnes : une fille, sa mère et sa grand-mère projettent, pour leur plus grand malheur, de se retrouver chez cette dernière à Noël. Et ce n’est pas seulement la dinde qui s’invite à leur table, mais leurs névroses respectives et leur incapacité à accepter l’autre.

Prix Claude Milan 2012 : C’est Maman qui a tué le Père Noël – éd. Léo Scheer.

Nationalité : Française

Mariapia Veladiano | 2013

Professeure de lettres, Mariapia Veladiano collabore avec les journaux La Repubblica et Avvenire. La vie à côté (Stock) brosse le portrait d’une famille corrompue par le mensonge et les tabous. Rebecca est laide. Elle vit, avec prudence et en silence, aux côtés d’un père, médecin trop absent, et d’une mère qui «a pris le deuil à sa naissance». Mais Rebecca est douée pour le piano, et ses mains parfaites lui ouvrent des possibles : une autre vie, un autre langage.

Nationalité : Italienne

Lourdès Ventura

Journaliste et critique littéraire, Lourdès Ventura, née en 1956 à Palencia, est écrivain et essayiste. Connue en France par les hispaniques, elle le sera par le grand public grâce à la traduction en français de son roman Le poète sans paupières, publié en 2005 et dont l’intrigue se déroule à Madrid.

Nationalité : Espagnol

Vladimir Vertlib | 2016

Né à Saint-Pétersbourg, Vladimir Vertlib a émigré en Israël en 1971 avant de s’installer à Salzbourg. Comparé à Joseph Roth ou Isaac Singer, il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages sur le judaïsme et la migration. L’Étrange Mémoire de Rosa Masur (Métailié, 2016) est son premier roman traduit en français.

Nationalité : Autrichien

José Vidal Valicourt | 2017

Né à Palma de Majorque, José Vidal Valicourt est diplômé en philosophie. Auteur de recueils de poèmes, de romans, de récits et d’un essai consacré à Maurice Blanchot, des extraits de son livre Lisboa Song sont parus dans la revue L’Intraquille (n°8 et n°9). Le Plateau (Atelier de l’Agneau, 2017) est son premier livre publié en France.

Nationalité : Espagnol

Hélène Vignal | 2014

Ce qu’elle vit, Hélène Vignal le met en scène dans ses romans où elle aborde le thème de la réalité sociale contemporaine. Elle dit elle-même : « Je crois que c’est important d’être dans le présent, d’écrire sur la société d’aujourd’hui sur ce qu’elle est, et aussi sur ce qu’elle pourrait être ». Elle est l’autrice de plusieurs livres aux éditions du Rouergue, notamment La fille sur la rive.

Nationalité : Française

Laurence Vilaine

Rédactrice pour des supports de communication, Laurence Vilaine est l’auteur de ce premier roman salué par différents prix : Le silence ne sera qu’un souvenir. Rongé par le remords d’avoir gardé le silence, le vieux Mikluš raconte les siens : une communauté rom installée sur une rive slovaque du Danube. Dilino, le souffre-douleur de la bande avec son air de gadjo, Chenpki dit « La Vieille » qui avait une voix d’ange, Lubko le sculpteur de marionnettes…autant d’existences opprimées révélées avec douceur et force dans ce roman.

Nationalité : Française

Yves Viollier

Yves Viollier, vendéen, vit et enseigne à La Roche-sur-Yon, d’où son œuvre rayonne sur tout l’Ouest français et bien au-delà. C’est à Saint-Étienne qu’il a reçu le prix Charles-Exbrayat 2001 pour Les Lilas de mer. Depuis 1988, il a publié chez Robert Laffont : Jeanne la Polonaise, Les saisons de Vendée (une trilogie). Ses qualités de cœur et d’esprit, l’authenticité de ses attachements lui conquièrent, de livre en livre, un plus vaste et fidèle public. Il est aussi membre de la Nouvelle école de Brive.

Nationalité : Français

Matéi Vişniec | 2014, 2016

Sous le régime de Ceausescu, Matéi Vişniec découvre dans la littérature un espace de liberté et se passionne pour le surréalisme, le fantastique, le théâtre de l’absurde et la poésie onirique. Ses pièces sont aujourd’hui à l’affiche d’une trentaine de pays et il est l’un des auteurs les plus joués au Festival d’Avignon. Son recueil À table avec Marx (éd. Bruno Doucey, traduit du roumain par Benoît-Joseph Courvoisier) marque son retour à la poésie. Avec un sens aigu du petit format, l’auteur nous entraîne dans un univers menacé par la perte de sens et la négation de l’individu. Un recueil incisif, engagé et jubilatoire !

Nationalité : Franco-Roumain

Ornela Vorpsi

Ornela Vorpsi a étudié les beaux-arts à Tirana puis à Milan. Depuis 1997, elle réside à Paris. Elle est photographe, peintre et cinéaste. Après son premier roman Le pays où l’on ne meurt jamais, suit le recueil de nouvelles Buvez du cacao Van Houten. Ses ouvrages sont traduits en une quinzaine de langues. En 2010 elle est sélectionnée parmi les 35 meilleurs écrivains européens dans l’anthologie Best European Fiction 2010.

Nationalité : Italienne