ROBERTO SCARPINATO

Roberto Scarpinato naît au début des année 50 en Italie. A cette époque, l’état italien est mené par le bout du nez par la mafia et l’anarchie règne. D’abord impacté par cette enfance de violence et de criminalité, Scarpinato se positionne en mémoire historique de la justice anti-mafia. Il est également considéré comme étant le «dernier des juges», le dernier de la génération des juges Falcone et Borsellino. Ces derniers, brutalement assassinés par la mafia en 1992.
Le Retour du Prince (La Contre Allée) n’est pas une énième histoire de la mafia mais une histoire du Pouvoir auquel le juge est confronté dans l’exercice de ses fonctions. Cet entretien inédit offre une lecture originale de l’histoire contemporaine de l’Italie marquée par la criminalité du pouvoir.

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email