MILETA PRODANOVIĆ

Mileta Prodanović porte un regard critique sur la société serbe, la classe politique (de quelque bord qu’elle soit) et la corruption décuplée par la transition post-communiste, mais aussi, avec une ironie non dénuée de tendresse, sur les petits travers de ses compatriotes. Son roman Ça pourrait bien être votre jour de chance (Intervalles, 2014) se déroule durant les bombardements de Belgrade par l’OTAN. Les événements sont traités avec une ironie et un cynisme qui n’épargnent aucun des deux camps.

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email