BRUNO ARPAIA

Bruno Arpaia est né en 1957 à Ottaviano, dans la province de Naples. Licencié de sciences politiques, il enseigne l’Histoire américaine à l’Université de Naples avant de débuter une carrière de journaliste pour Le Matin et La République en Italie. Traducteur de l’espagnol, conseiller éditorial et journaliste, il a publié trois romans avant Dernière frontière. Avec ce quatrième roman, auquel il a consacré huit années de recherches, il s’est imposé auprès du public, à la presse italienne et à la critique qui lui a attribué le Premio Selezione Campiello.
Dernière frontière, Liana Levi, 2002 – traduit de l’italien par Fanchita Gonzalez Batlle

Informations complémentaires

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email